Écouter voir

Performance, Musiques contemporaines, Architecture…Urbanisme et divers autres sujets 

Les vrais artistes ne méprisent rien, ils s'obligent à comprendre au lieu de juger…


Julie André T.

PERFORMANCE QUEBEC #3

ART NOMADE À CHICOUTIMI

À Chicoutimi, au Lobe, les artistes Julie Andrée T. et Francis O’ Shaughnessy proposent la cinquième édition du Festival Art Nomade.
Julie, (cf Polysonneries 2001), incontournable figure de la performance québécoise, est parfaite avec une auréole d’ange sur la tête pour l’ouverture du Festival.
Le thème “Progéniture”, choisi cette année propose aux artistes de travailler avec les membres de leur famille.


Page “Performance” : Sylvie Ferré
Relecture Jean Mereu

Seiji Shimoda

PERFORMANCE QUEBEC #2

QUÉBEC : UNE SOIRÉE MAGISTRALE, UNIQUE ET EMPREINTE DE NOSTALGIE

Depuis 1982, à Québec, le Lieu, espace créé et dirigé avec virtuosité par Richard Martel, reste actif dans l’art performance, et toute autre forme artistique. De la soirée du 2 octobre, qui est en collaboration avec le Festival Art Nomade à Chicoutimi, il reste le souvenir d’un moment d’excellence. Le choix des performeurs contribua largement à marquer cet instant privilégié de performances devant un public conquis autant par la variété des actions que par les choix radicaux des artistes.


Page “Performance” : Sylvie Ferré
Relecture Jean Mereu

Michelle Lacombe et Seiji Shimoda

PERFORMANCE QUEBEC #1

ET VIVE VIVA !

Au Québec, pendant 10 jours, j’ai pu constaté la créativité performative foisonnante de nos amis francophones. Par le biais de 2 festivals, le premier à Montréal, le second à Chicoutimi  et une soirée juste incroyable et enragée au Lieu à Québec.
La performance est tellement ancrée au Canada, qu’il existe un salaire officiel de performeur qui, en 2020, sera de 413 dollars.


Page “Performance” : Sylvie Ferré
Relecture Jean Mereu

École de Tissage - Cours Général Giraud Lyon 1er au pied de l’institution des Chartreux - Architecte Tony Garnier - ©Yves Neyrolles

ARCHITECTURE… URBANISME…

TONY GARNIER ET NOUS

Lyon, le 13 aout 1869, 10 heures du matin, dans un modeste immeuble des pentes de la Croix-Rousse, 11 rue Rivet, naît Tony Garnier. Ce premier enfant d’un dessinateur en soierie et d’une tisseuse deviendra un architecte de renom international considéré, entre autres par Le Corbusier et par l’architecte critique et historien britannique Kenneth  Frampton, comme l’un des précurseurs du mouvement moderne en architecture.


Page “Architecture… Urbanisme” : Jacques Rey
Assisté de Marie-Noëlle Gillet

Salon Salle 2

POLLIONNAY, ÉDITIONS D’ART, LIVRES D’ARTISTES

UN BEL ENDROIT POUR DES RENCONTRES

Les 5 et 6 octobre 2019 s’est tenu le 7e Salon de Pollionnay : 39 stands, 4 lieux, un concert, deux conférences et une mine de découvertes et d’échanges - ce qui explique que, comme les visiteurs, l’auteur de l’article ne pourra rendre compte de tous les artistes et de leurs oeuvres. En voici un parcours incomplet.


Page “Écouter Voir” : Évelyne Rogniat
©photo Michel Busca

IMAF 2019

UNE ÉNERGIE VIVIFIANTE EN VOÏVODINE

En Serbie, Nenad Bogdanovic dirige le festival IMAF depuis 21 ans avec prestige, maestria, toujours à l’écoute de chacun avec une belle générosité, malgré le peu de moyens qui lui sont attribués. Pour cette édition 2019, une dizaine d’artistes sont invités, d’origines aussi variées que le seront leurs interventions.
Le festival s’est déplacé en train pour une journée à Odzaci, ville natale de l’organisateur, en pleine Voïvodine. C’est là dans ce vaste espace, que va se dérouler la première journée de performances. Ensuite, à Novi Sad, dans la galerie Suluv, tenue par l'association des artistes de Voïvodine, dans laquelle auront lieu deux soirs consécutifs de performances.


Page “Performance” : Sylvie Ferré
Relecture Jean Mereu

ARCHITECTURE… URBANISME…

ÊTRE ARCHITECTURE

Dans un livre d’entretiens “Paul Chemetov être architecte” Frédéric Lenne pose la question à ce grand professionnel : que signifie être architecte ?
La recherche conduite par Dominique Putz, architecte et docteur en architecture, publiée par les éditions Cosa Mentale “Les Figures Architectoniques, la construction logique de la forme” pose une question complémentaire : Que signifie pour une construction ou un espace être architecture ?


Page “Architecture… Urbanisme” : Jacques Rey
Assisté de Marie-Noëlle Gillet

BIENNALE DE LA HAVANE

LES ARTISTES CUBAINS SOUS CONTRÔLE

La Biennale de la Havane, sous le titre “La Construction De Ce Qui Est Possible”, est l’une des plus importantes d’Amérique latine. Cette treizième édition, organisée conjointement par le Centre d’Art Contemporain Wilfredo Lam et le Conseil National des Arts Plastiques Cubain présentent cette année un large panel d’artistes d’Amérique du Sud, mais surtout beaucoup d’artistes locaux, ce qui est plutôt enthousiasmant, compte tenu de la diversité et de la qualité de la palette artistique cubaine.


Page “Performance” : Sylvie Ferré
Relecture Jean Mereu

Geneviève Böhmer “La Fanny” 1987 – bronze et acier inox

DEVENIR DE L’ŒUVRE DE GENEVIÈVE BÖHMER ?

RESTRUCTURATION DU CLOS JOUVE / LYON 4ème

Un important réaménagement paysagé de l’espace des jeux de boule du Clos Jouve étant en projet, une information avec plans et photos sur le projet étaient diffusées par la Mairie du 4ème arrondissement de Lyon.


La MAPRAA
©MAP19

Plan de Saint-Petersbourg en 1776 sous Catherine II

ARCHITECTURE… URBANISME…

MOSCOU ET SAINT-PÉTERSBOURG, VILLES FAÇONNÉES PAR LE POLITIQUE

L’urbanisme et les architectures de Saint-Pétersbourg et de Moscou, alternativement capitales de l’empire russe, de l’URSS et de la fédération de Russie, illustrent, à divers moments de l’histoire, des politiques exprimant dans l’espace urbain leurs conceptions volontaristes de la société.


Page “Architecture… Urbanisme” : Jacques Rey assisté de Marie Noelle Gillet
©Marie Noelle Gillet

©Danielle Stéphane

ADÉLAÏDE PERRIN ET JR

INSIDE OUT PROJECT

Créée au début du XIXe siècle par Adélaïde Perrin demoiselle de bonne famille lyonnaise, l’association éponyme fête son deux centième anniversaire en 2019.
L’objectif de la créatrice consistait à “recevoir, soulager et entretenir” les fillettes et les jeunes filles dont les parents ne savaient que faire : les “attardées”, les infirmes, les filles-mères et autres dévergondées, toutes définies comme “jeunes filles incurables”.
Le vocable affichait le caractère désespéré de leur état et sous-entendait qu’elles ne sortiraient jamais de l’établissement.


Page “Écouter Voir” : Danielle Stéphane

©E. Rogniat

LA FONDATION BULLUKIAN

“Un acteur privé dans le monde de l’art”

Place Bellecour en plein cœur de Lyon l’espace de la Fondation Bullukian, fermé pendant un an et demi pour travaux, présente depuis peu son nouveau visage. Le spectateur qui a connu l’ancienne forme de ce lieu d’exposition découvre un espace élargi, lumineux, éclairé de spots modulables qui font apparaître chaque oeuvre dans un halo, et ponctué de discrets rappels de l’ancien bâtiment ;  la cour du fond où l’on est guidé par un cheminement a pris aussi son ampleur et conduit à une deuxième salle, à l’identité architecturale différente avec pierres apparentes aux murs, coin spécifique pour la vidéo et sortie sur la petite rue Boisset.


Texte Evelyne Rogniat

ARCHITECTURE… URBANISME…

“Être architecte”

“Je suis architecte.Tout le reste est important, mais l’architecte l’est plus que tout et même architecte englobe tout ce qui ne semble pas relever directement de l’architecture” in “Paul Chemetov être architecte” éditeur Arléa.

Paul Chemetov et Frédéric Lenne présenteront “Être architecte” et débattrons de ce thème :
- le samedi 11 mai 2019 à 15h à Archipel, 21 place de Terreaux à Lyon 1er


Page “Architecture… Urbanisme” : Jacques Rey
assisté de Marie Noëlle Gillet

“Sweeting Blood” - 1973 - ©Jeu de Paume/Raphaël Chipault

PERFORMANCE

ANA MENDIETA, ou la recherche des temps perdus

Une série de films tournés en caméra super 8, présentés au Jeu de Paume à Paris, retrace en partie le parcours de performances d’Ana Mendieta, artiste cubaine des plus  novatrice et prolifique de sa génération. Arrachée à son île à l’âge de 12 ans, loin de ses parents, dans le cadre d’un programme mis sur pied par le gouvernement américain et des organisations caritatives catholiques, pour évacuer 14 000 enfants cubains à Miami, elle est placée dans un orphelinat catholique, puis dans diverses familles d’accueil. 


Page “Performance” : Sylvie Ferré
Relecture : Jean Mereu