Écouter voir

A.G ORDINAIRE / MAPRAA 2021

38ÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA MAPRAA

©mapraa

Le samedi 26 juin 2021 au siège de l'association, s’est tenue la 38ème assemblée générale annuelle de la MAPRAA.
Tenant compte des contraintes de la catégorie ERP de ses locaux sur les indications des services des bâtiments de la Ville de Lyon et des directives de la préfecture du Rhône, cette année encore, et en dialogue avec la Commissaire aux comptes de la MAPRAA, cette Assemblée générale ordinaire a pu se tenir uniquement avec 8 membres du Conseil d’administration Ils étaient porteurs de POUVOIRS d’ autres adhérents ce qui faisait: 8 présents et 126 pouvoirs soit 134 votants. Tous espèrent fortement que ce soit la dernière AG sous cette forme.
La MAPRAA remercie vivement les adhérents.es qui ont pris le temps d’adresser leur Pouvoir.

 

L’AG débutait à 10h30 avec le rapport moral du président - L’évolution de la MAPRAA depuis la dernière A.G, actualité et perspectives…

Rapport moral : « Bilan, actualité et perspectives » par le président de la MAPRAA.

Voici donc la MAPRAA dans sa 38ème année. Nous devons le redire, structure faisant depuis longtemps un travail reconnu, il serait permis de penser qu’elle puisse le faire avec une relative sérénité. Mais paradoxalement, son existence s’apparente de plus en plus à une performance. Les subventions à la MAPRAA ne devraient plus se définir en termes d’aides, mais de financement pour un service apporté à la collectivité depuis bientôt quatre décennies. 
Vous le savez, 2020 a été une année particulière. A partir du 17 mars, comme tout le monde, la MAPRAA s’est adaptée en fonctionnant à moitié en télétravail et moitié en présence. Elle a bien sûr continué à apporter ses services.
Puis tenant compte de la catégorie ERP de ses locaux, des indications de la préfecture du Rhône et des services des bâtiments de la Ville de Lyon, elle a dû prolonger sa fermeture jusqu’au 31août, pour ouvrir du 1er septembre et refermer le 29 octobre. Les expositions annulées ont été reprogrammées en 2021. La Mapraa a enfin réouvert ses portes le 18 mai 2021. Un ralentissement des abonnements et des adhésions est un signe de plus des difficultés de beaucoup d’artistes.
La nouvelle municipalité de Lyon a fait le choix incompréhensible de diminuer la subvention de la MAPRAA de presque 30%. Une attitude particulièrement choquante dans cette période où on pouvait plutôt s’attendre à une aide (??)
Nous devons remercier la DRAC qui, tenant compte des réalités, a accordé une aide financière à la MAPRAA en 2020, et augmenté sa subvention de fonctionnement 2021.
Nous devons aussi remercier l’association « Les amis de Jean Chevalier » qui mettant fin à son activité a versé son reliquat de trésorerie « au profit de l’action de la MAPRAA. »
Centre d’information, plateforme d’échanges, observatoire des mutations du monde des arts visuels - des arts plastiques - la MAPRAA constate et informe sur ce qui est. 
Elle est par sa fonction et par nature dans la réalité des choses et de ses mouvances, évolue naturellement avec elles, non inféodée aux modes.
Elle reste après plus de trois décennies et demie la seule structure ayant mis en place en France - en Région - un ensemble de services et d’outils pour les artistes-auteurs et les arts visuels. 
Ses services sont au bénéfice de tous les créateurs dans leur diversité d’esthétiques, de cursus, ou de générations … Nous savons aussi que faire valoir cette diversité établit les meilleures passerelles vers les publics.
Nous parlons ici de la prise en compte de l’artiste dans sa permanente mutation mais aussi dans sa permanence, immergé dans le quotidien de la société. 
Nous parlons du créateur et de la créatrice qui au début de la chaine créent l’objet de culture, l’économie de la filière et les salaires de beaucoup. Nous parlons de l’artiste citoyen.e.  
Dans son information pour et sur les Arts visuels en Auvergne Rhône-Alpes, c’est, entre-autre - mais en particulier - pour elle et lui que la MAPRAA, d’une façon ou d’une autre travaille depuis toujours.
Notons qu’aujourd’hui, certains « inventeurs d’eau chaude » découvrent que le concept de Région et de territoire n’est pas péjoratif et pas synonyme de sous culture. Ils semblent vouloir « inventer » dans notre Région des outils et services que la MAPRAA apporte déjà depuis toujours (??) au service de tous ! Mais est-ce l’esprit de son travail : « Une information sur tous et pour tous » qui « défriserait » des esprits sectaires ?
La MAPRAA sait qu’iI y a encore à faire pour les artistes, mais en complémentarité et non en doublant ce qui existe déjà et fonctionne. 
Le contexte actuel nous donne l’occasion d’essayer d’attirer une fois encore l’attention sur le domaine des Arts visuels, des Arts plastiques peu ou pas connu du public mais aussi du politique et de la presse, d’attirer le regard sur l’artiste et ici particulièrement sur celles et ceux qui vivent et travaillent en Région.
Il est un fait - que ce soit sur des estrades, dans des émissions, dans la presse en général ou ailleurs… les discours et les actions sur la culture sont avant tout concentrés sur le spectacle vivant. En dehors de grands événements médiatisés, Il n’est que très rarement question ou jamais d’Arts visuels, d’Arts plastiques, parents pauvres des politiques culturelles, ou alors en brève parenthèse. 
Il est encore moins question de celles et ceux qui produisent l’objet de création, l’objet de l’Art, l’invisible de la culture : l’Artiste- auteur. 
Il est permis de se poser la question : Les Arts plastiques et visuels font-ils encore pleinement partie de la culture ?
L’Histoire de la MAPRAA a traversé des époques différentes avec des exécutifs qui ne l’étaient pas moins. Convaincus par l’importance de son travail, l’existence de la MAPRAA n’a jamais été remise en cause par personne. 
Avec la création en 2015 de la Métropole de Lyon avec 59 communes pour qui la MAPRAA fait une grosse partie de son travail, nous pouvions naturellement espérer une implication de sa part en 2018 puis en 2019 et 2020. Ça n’est toujours pas le cas en 2021 avec le nouvel exécutif. La MAPRAA ne désespère pas, ce n’est pas dans sa nature et elle n’en a pas les moyens… Donc à suivre … 
• Le rapport du président est approuvé par les 8 présents + 126 Pouvoirs = 134 votants.

Puis le bilan d’activité 2020 est présenté par la Secrétaire de l’association.
La MAPRAA, à longueur d’année, depuis 37 ans fait valoir, par l’association, la réalité de la condition de l’artiste, et par son centre d’information développe son travail de service.
C’est ainsi qu’en 2020 toujours et encore…

• Information aux artistes par téléphone, courrier, e-mail, sur rendez-vous ou collectivement.
• Information sur les arts plastiques et visuels en Auvergne-Rhône-Alpes
• Information aux collectivités
• Gestion de l’espace de documentation et d’exposition
• Gestion du studio résidence
• Actualisation permanente de la plateforme d’information WEB BN / Bloc-Notes
 Actualité NON STOP sur la diversité des Arts visuels en Auvergne-Rhône-Alpes www.BLOCNOTES-mapraa.org
• Actualisation permanente de BNN / Bloc-Notes Numérique, plateforme d’offres à artistes. Propositions nationales et internationales par lesquelles les artistes peuvent exposer, réaliser des œuvres et séjourner dans le monde entier : www.BNN-mapra-art.org  (En permanence 350 à 400 offres)
• Actualisation permanente de AàA / Artiste à Artiste, un site en 5 langues d’échange international d’ateliers entre artistes et autres propositions de logement à bon marché. www.AaA-mapra-art.org
• Préparation de la 8ème édition de l’Annuaire des Arts plastiques et visuels Auvergne-Rhône-Alpes

• Des manifestations diverses dans les espaces / MAPRAA (expositions, carte blanche à des structures, lectures et rencontres avec des auteurs, etc…)



MANIFESTATIONS EN 2020

NOTE : Pour raison sanitaire, à partir du 17 mars, toutes les expositions programmées ont été annulées et reprogrammées en 2021 ou 2022.

• 16 janvier au 1er février : Brigitte SPINELLI – peinture et Alina NOIR - photographie – performance
(Vernissage mercredi 15 janvier à 18h30)
• 13 au 29 février : Augustin DISCART – peinture et Guénaëlle de CARBONNIÈRES - dessin - gravure – photographie  (Vernissage mercredi 12 février à 18h30)

• 18 au 28 mars : Dans le cadre de la B!ME, la MAPRAA invite le GRAME, avec Colin ROCHE et Johannes KREIDLER  (Vernissage le 18 mars)
Exposition annulée et reportée en 2021
• 9 au 25 avril : IO (Lionel POURRON) – peinture et FONTENCOMBLE – Art textile (Vernissage le 8 avril)

Exposition annulée et reportée en 2021
• 7 au 30 mai : Collectif ASSPUR – « ASSPUR : Virée Lyonnaise » (Vernissage le 6 mai)
Exposition annulée et reportée en 2022
• 11 au 27 juin : Romain COPPIN – sculpture exposition annulée et Karen DAVID – dessin
(Vernissage le 10 juin).

Exposition annulée et reportée en 2021
• 10 au 26 septembre : Collectif SOIR « Une part de vrai » (Vernissage le 9 septembre)
Exposition annulée et reportée en 2021
• 8 au 24 octobre - 11e Triennale de l’estampe de Chamalières , « Exposition croisée »
(Vernissage le 7 octobre )

Exposition annulée et reportée en 2021
• 19 novembre au 5 décembre : RCKA (Ronald König) - graphisme colorié et Hugo ZIEGLER - fresque digitale
(Vernissage le 18 novembre)

Exposition annulée et reportée en 2021
Le rapport par la Secrétaire est approuvé par les 8 présents + 126 Pouvoirs = 134 votants.

Le rapport des comptes et le bilan 2020 de Madame Marie-Laure DE CAROLIS, Commissaire aux comptes est restitué par la trésorière et la trésorière adjointe. « Bonne gestion, comptes déclarés sincères et équilibrés ».
Le rapport des comptes et bilans est approuvé les 8 présents + 126 Pouvoirs = 134 votants.

Le budget prévisionnel 2021 est présenté par la Trésorière adjointe. Elle explique par les chiffres, l’évolution de la situation et présente le budget.
Puis un vice-président présente les candidats au nouveau conseil d’administration.
5 membres étaient en fin de mandat : Martian AYME, Marcelle BENHAMOU, Guy DALLEVET, Marie-Françoise PROST-MANILLIER, Alain LOVATO : Toutes et tous se représentent.
Sont réélus à l’unanimité des 8 présents + 126 Pouvoirs = 134 votants.

Pas de nouvelle candidature cette année.

Le CA se compose donc aujourd’hui de :
- Martian AYME  de Lyon -  69007 Lyon
- Marcelle BENHAMOU  -  69006 Lyon
- Michel-Remy BEZ  -  38200 Seyssuel
- Fabrice CHAMBON - 69300 Caluire
- Clara CUZIN - 69001 Lyon
- Guy DALLEVET -  69005 Lyon
- Roselyne ERUTTI -  69001 Lyon
- EXETER (Hugues POUZET)  - 69009 Lyon
- Frédérique FLEURY - 69300 Caluire
- Christine GOYARD GUDEFIN - 69100 Villeurbanne
- Marcel HUDELOT - 07210 Saint-Vincent-de-Barres
- Cornelia KOMILI  - 38390 Porcieu-Amblagnieu
- Alain LOVATO - 01160 Neuville-sur-Ain
- Gérard MATHIE - 69100 Villeurbanne
- Alain POUILLET - 42114 St. Cyr de Valorges
- Marie-Françoise PROST-MANILLIER - 69001 Lyon
- Évelyne ROGNIAT - 69460 Vaux-en-Beaujolais
Puis ont suivi des questions et débats sur divers sujets…

RÉUNION DU CA
A la suite de l’A.G. le Conseil d’Administration se réuni pour élire le Bureau 
Élection du nouveau Bureau / sa nouvelle composition.

• Président : A. LOVATO 
• Vice-président : M. AYME de Lyon
• Vice-président : G. DALLEVET
• Secrétaire : R. ERUTTI 
• Secrétaire adjointe : C. GOYARD–GUDEFIN 
• Trésorière : M. BENHAMOU 
• Trésorière adjointe : C. KOMILI
• Trésorier adjoint : F. CHAMBON
Tous sont réélus à la majorité des 8 présents + 5 Pouvoirs = 13 votants.


L’activité et les comptes de la MAPRAA sont contrôlés par :
(*) E.C DE CAROLIS SARL
Société d ‘expertise comptable et de commissariat aux comptes
Madame Marie-Laure de CAROLIS
Z.I du château de l’Isle - 4 rue Jacques Monod 69320 Feyzin
Tel. 04 78 67 91 23/ Fax. 04 78 70 81 29