Écouter voir

FESTIVAL “ÉTERNELLES CRAPULES”

TSK Crew

Deux street artistes créent un projet pour faire intervenir d'autres artistes et trouvent les budgets pour les réalisations.

Page Écouter Voir Christine Goyard

Par valeur, par conviction ou par folie, les Eternelles Crapules se sont lancées le pari de créer un festival de Street Art indépendant, fédérateur et différent dans une ville plutôt rurale, mais qui bénéficie d’une situation géographique des plus privilégiées.
Ce festival est un projet artistique à part entière. Il est une véritable expérimentation: c’est la création d’un espace de dialogue entre acteurs économiques, organes administratifs et artistes, pour répondre à une problématique simple : comment redynamiser un centre ville en déclin ?
Ainsi, Maëlle et Lucas de l’Association Eternelles Crapules ont tout imaginé, du plan de communication au moyen de financement, en passant par le choix des artistes.
Maëlle et Lucas c’est un jeune couple de street artistes ayant effectué un roadtrip artistique en Europe durant deux ans. Ils y découvrent différentes vérités, différents artistes, mais aussi beaucoup d’outils leur permettant de construire autrement.

Depuis leur début, ils prônent le rassemblement et l’idée qu’il n’y a qu’ensemble que l’on peut construire de grandes choses. Ils sont surtout à la recherche d’équilibres créant des cercles vertueux où tout un chacun peut exprimer et vivre de son talent quel qu’il soit.
*Un travail de longue haleine rendu possible grâce au festival des Eternelles Crapules, où ils ont trouvé à Moûtiers, des interlocuteurs venant de secteurs différents (la Mairie de Moûtiers et l’Association des Acteurs Economique Activallées) mais dans une construction idéologique similaire.

Au cours de l’année 2017-2018, nous avons créé un projet innovant au cœur de Moûtiers. En collaboration avec la Ville de Moûtiers, l’association des acteurs économiques et l’association Éternelles Crapules Nous avons mis nos compétences en commun afin de proposer un projet qui a pour but de faire rayonner la ville. L’idée était de faire un parcours de Street Art afin de donner au plus grand nombre, touristes et locaux, une raison supplémentaire de déambuler et découvrir la ville. D’une part, cela a permis aux locaux de se réapproprier l’espace public et de pouvoir changer l’image de la ville et d’autre part, 9 artistes ont pu donner libre court à leur imagination et peindre l’une de leur plus grandes façades. C’est ainsi que plus de 2000 m2 ont été peints.

Pour financer ce projet, nous avons fait appel au financement participatif afin que tout le monde puisse participer, s’ancrer dans une dynamique innovante et que chacun soit acteurs de ce changement. Les entreprises locales mais aussi un nombre significatif de privés ont joué le jeu de participer à la hauteur de leurs moyens.
Nous avons pu récolter les 37 000€ demandés sur la plateforme ulule et même dépasser la mise initiale de 10 000€.

Compte tenu des retours de la population à propos de la première édition, couplé aux différents projets mis en place par la Ville de Moûtiers ou par d’autres associations de la commune ayant pour but d’amener de l’animation et du dynamisme, nous souhaiterions vivement organiser la seconde édition de Festival Éternelles Crapules apportant donc notre contribution à l’effort dynamique général et inscrivant ainsi définitivement Moûtiers comme une ville innovante, moderne et culturelle.

Bien au delà de la simple décoration, le Street Art est avant tout une forme d’art libre, publique et gratuite, amenant gaieté et animation dans la rue. Nous pensons qu’une seconde édition à Moûtiers encore plus participative et interactive avec la population locale renforcerait ce sentiment de ré- appropriation de l’espace public. Pour ce faire, nous allons mettre à contribution tous les habitants de la ville en leur proposant de pouvoir choisir les artistes qui interviendront sur les murs parmi une pré-sélection que nous feront au préalable.

Dans cette seconde édition, tout sera amélioré : De l’implication du public au choix des artistes, des ateliers proposés par l’association à l’organisation de différents points de rendez vous, en passant bien évidemment par la réception des artistes.

LA DEUXIÈME ÉDITION
Dans une volonté profonde d’amélioration perpétuelle, nous souhaitons cette année offrir un nouveau panel d’artistes toujours aussi varié et d’horizons différents. Pour ce faire, nous avons opté pour un appel à candidature sur les différentes de réseaux sociaux (instagram/facebook).
À la fin de cet appel le 1er mars, ce sont plus de 340 candidatures qui nous sont parvenues parmi lesquelles celles d’artistes extrêmement reconnus dans le milieu du Street Art. Face au nombre de candidatures reçues et par rapport au nombre limité de façades à peindre nous allons faire une pré-selection de 26 artistes pour 13 façades. Nous présenterons ensuite en duel dans les différents commerces de la ville.

L’une de nos valeurs fondamentales est de construire notre projet différemment pour pouvoir nous démarquer des autres festivals de Street Art. Ainsi nous avons particulièrement à cœur de faire participer au maximum la population Moutiéraine en leur proposant différentes activités autour du Street Art.
Le financement participatif a été une source d’angoisse pour la population. Nous avons pour objectif premier, cette année, de le dévirtualiser au maximum. Ainsi, nous voulons proposer aux Moutiérains une multitude d’événements. Nous avons alors imaginés différentes activités pouvant plaire au plus grand nombre.

Chacun de ces évènements sera accompagné d’un point de don physique tenu par deux hôtes. Nous espérons par ce biais, rassurer la population et, le cas échéant, l’accompagner.
De plus, plutôt que de nous concentrer sur une unique soirée de lancement (cf: 1ère édition) nous souhaitons organiser une sorte de mini festival tout au long de la campagne de financement participatif. Les deux mois de campagne s’organiseront comme ci suit: une soirée de lancement le 6 Avril, et différentes animation autour du street art les autres samedis.

Chacun de ces samedis représentera un style musical différent. Nous voulons pouvoir toucher à travers ces quelques rendez-vous toutes les sensibilités dues à notre large public composé de tous âges. Les autres samedis seront réservés aux activités d’initiation, participative et collaborative avec les Moutiérains afin d’ impliquer davantage la population dans la vie locale et participer à celle ci par le bais d’événements fédérateurs, qui, s’il nous en est donné la possibilité, ancrera Moûtiers en tant que ville dynamique et festive: un endroit coloré et atypique où il fait bon vivre et se réunir.

11 MURS / 25 ARTISTES / 1001 COULEURS !
Le recrutement des artistes ne s’est pas fait par hasard... En effet, dans cette même dynamique de fédération, les Eternelles Crapules ont souhaité faire participer des artistes qu’elles connaissaient personnellement, avec qui elles avaient partagé une experience commune ou qui avait une approche picturale semblable à la leur.
C’est ainsi que de manière naturelle, Rino, Cofee et Marthe (du TSK crew), Tank & Popek, Antonin Reveur, Rafi et les Artcore Session (composé de Maëlle et Lucas) ont crée cette petite équipe de Crapules prête à engloutir d’immenses façades pour faire rayonner leur art.

Aujourd’hui, parmis toutes ces façades réalisées, nous pouvons retrouver celles de Marthe au faubourg de la Madeleine et de Tank et Popek dans la même rue et sur les quais de l’Isère. Mais aussi celles de Cofee sur le mur du cinéma et d’Antonin Rêveur, notre graffeur contemporain, à la coopérative laitière.
Le mur du laboratoire d’analyses médicales à quant à lui été crée par Gaïa, membre du collectif Artcore Session, en partenariat avec l’association «Croc- loisirs» (association proposant des activités pour les enfants de la ville). Concernant le passage de la Chaudanne, celui-ci est signé Rino, pendant que le TSK Crew a redonné de la couleur à la tour de Champoulet.
La façade de l’Aiglon à été réalisée par Rafi (Rue de Greffier-Bellecombe), de la même manière que le mur de l’école de musique de Mme Tuaz est passé entre les mains de Sainac (second membre des Artcore Session) .      
Le mur d’expression libre est quant à lui, en constante évolution avec la participation de grand nom du street art français parmi lesquels Softtwix et Pupa, accompagnés de différents graffeurs locaux tels que Maps ou Focus.

Côté local, le pari à été largement réussi. En effet, de chantier en chantier, les Moûtiérains se sont questionnés, discutant entre eux et avec les différents artistes. Finalement, le lien social tant recherché par le biais de cette action a été récrée. De plus, grâce au différentes presses présentes sur place, l’information s’est largement diffusée et Moûtiers a pu bénéficier d’un rayonnement inattendu au niveau national.
La tristesse des murs a finalement laissé place à la couleur et à la gaieté, grâce nottament au mur d’expression libre où tout le bâtiment a été investi, de la même manière que parking du supermarché Carrefour. Dorénavant, les Moûtiérains voient leur ville d’un nouvel oeil, plus frais et coloré que jamais.

 

https://www.eternellescrapules.com
festival@eternellescrapules.com
port 06 63 05 29 92